Scènes paisibles

Lieu de villégiature estivale, la montagne est devenue peu à peu mon refuge pictural. Ces paysages ont fait naître chez moi un sentiment de filiation avec les auteurs-producteurs des photochromes qui m'ont inspiré pour cette série.

Parmi les processus anciens de photographie couleur, les photochromes (voir les ouvrages de Marc Walter) révèlent un monde à la limite de l’irréel, celui d'un paysage arcadien. Cette technique de reproduction des couleurs était laissée à la libre interprétation du lithographe qui transformait une photographie noir et blanc en une image colorée. Les photographes et éditeurs s’emparèrent de cette technique pour révéler un monde idéalisé, un monde de souvenirs à destination des touristes.

Cette libre interprétation des couleurs fondée sur le souvenir des sensations et de l'imaginaire est celle qui m'a inspiré pour interpréter ces paysages.